Chèque conseil Bovin Viande


Partager cet article avec vos amis


Avec le CGO, profitez d’un audit financé par la Région Nouvelle-Aquitaine pour analyser et améliorer la rentabilité de votre élevage allaitant.

Les élevages de bovins allaitants sont confrontés depuis plusieurs années à un contexte économique difficile entre aléas climatiques et marchés en berne. Afin de les accompagner dans ces difficultés, la Région Nouvelle-Aquitaine a lancé un appel à projet à destination des organismes de conseil afin de proposer un dispositif d’accompagnement intitulé « Chèque Conseil Bovin Viande ».

Le CGO fait partie des organismes habilités par la Région sur la Nouvelle-Aquitaine.

Le « Chèque Conseil Bovin Viande » : Qu’est-ce que c’est ?

Le « Chèque Conseil Bovin Viande » est un dispositif qui vise à prendre en charge l’accompagnement d’un éleveur par un organisme de conseil dans une démarche volontaire d’analyse de son système d’élevage afin d’identifier et mettre en œuvre des axes d’amélioration. L’objectif, au final, est de leur permettre de (re)trouver une certaine stabilité financière et une durabilité économique.

L’accompagnement proposé par le CGO dans le cadre de ce dispositif se décompose en plusieurs étapes :

  • Un diagnostic global qui s’appuie à la fois sur uneanalyse économique et financière mais aussi technique et organisationnelle.
  • Un plan d’actions personnalisé élaboré conjointement avec l’éleveur à partir des leviers économiques et techniques identifiés au travers du diagnostic.
  • Un suivi de la réalisation du plan sous la forme d’un ou deux rendez-vous au cours des 12 mois suivants la validation du plan d’actions.

Plus concrètement, après un travail d’analyse des résultats technico-économiques, le conseiller d’entreprise se rendra sur l’exploitation afin d’échanger avec l’éleveur sur le fonctionnement de son élevage, ses objectifs, son analyse et de faire le tour des installations afin de compléter et affiner un diagnostic puis d’identifier des axes d’améliorations.

A partir de ces dernier, le conseiller formalise un plan d’actions à partir des axes d’améliorations définis par l’éleveur. Le plan d’actions est bien sûr validé par ce dernier.

Enfin, dans les 6 à 12 mois qui suivent la validation du plan d’actions, le conseiller et l’éleveur se rencontrent à un ou deux reprises afin de faire le point sur la mise en œuvre de ce dernier et ses résultats.

Grâce à la prise en charge conjointe de la Région Nouvelle-Aquitaine et du CGO, le coût restant à la charge de l’éleveur n’est que de 100 € pour bénéficier de l’ensemble de ce dispositif d’accompagnement et de conseil.

Normalement, tous les adhérents concernés ont reçu un courrier du CGO les informant qu’ils peuvent bénéficier de ce dispositif. Les conditions d’accès à ce dernier sont les suivantes :

  • Avoir eu un effectif moyen supérieur à 20 vaches en 2016 ;
  • Ne pas être engagé dans un démarche AGRIDIFF ou une procédure judicaire ;
  • Avoir une productivité numérique et un intervalle vêlage-vêlage inférieur au quartile supérieur par rapport à la moyenne départementale.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier de ce dispositif ou avoir plus d’informations, contactez le CGO.


Tags : bovins viande, élevage, aide, chèque conseil